Le pouvoir de l'homme – EroFertil | Offre limitée -50% !




Économie d'énergie: la base de la qualité et de la joie de vivre pour tous les hommes sexuellement actifs. Étant donné le vieillissement de l’organisme, l’impact des facteurs de civilisation (tels que l’alcool, la nicotine, les drogues, la pollution, le stress) et diverses maladies (diabète, obésité, hypertension, etc.), Le pouvoir masculin se dégrade.

réduction de puissance

Le pouvoir et l'âge

Avec l'âge, avec les cheveux gris et les articulations croquantes, ils commencent à vieillir et les vaisseaux sanguins, qui influencent le pouvoir des hommes. Ils forment des plaques d'athérosclérose, limitant le flux sanguin vers le pénis. Cela signifie que certains des tissus autour du sang sont privés d'oxygène et de nutriments.

Jusqu'à 40 ans, moins de 10% des hommes s'inquiètent pour leur érection et, après 40 ans, déjà plus de 50%. Au fil des ans, ce problème augmente et devient également pertinent pour la grande majorité des hommes.

Un autre problème est qu’après 40 ans, le niveau de production de testostérone par les testicules commence à diminuer. La testostérone contribue à la santé du système cardiovasculaire, à la masse musculaire, à la densité osseuse et à la tonification du corps. Des études chez l'animal ont montré que de faibles niveaux de testostérone affectent les tissus péniens.

Dans les tissus du pénis, il y a des récepteurs de testostérone. En se liant à l'hormone, ils deviennent plus efficaces. Par conséquent, la déficience en hormone sexuelle masculine affecte l'efficacité du travail de ces récepteurs, ce qui empêche l'érection du pénis (la rigidité du pénis est nettement insuffisante). Cette phase chez l'homme est souvent appelée "sommet masculin" ou "andropause". Cependant, contrairement aux femmes ménopausées, cela affecte leur fertilité, ce n'est pas si grave pour les hommes.

Parmi les changements mentaux les plus fréquents qui se produisent chez les 40 à 65 ans, on trouve la difficulté de concentration, la fatigue et les troubles de la perception. Nous pouvons ajouter des facteurs physiques tels qu'une diminution de l'acuité visuelle, des douleurs articulaires et, souvent, un excès de poids (obésité). Tout cela conduit inévitablement à une réduction de l'activité et de l'efficacité sexuelles, comme suit:

  1. En état d’émotion, avec l’âge d’un homme, cela prend toujours plus de temps et augmente la stimulation directe. De plus, nous remarquons également le relâchement de la rigidité du pénis lors de l'érection.
  2. Dans la phase plateau, cette phase est plus longue, l'éjaculation survient avec un retard et beaucoup moins perceptible.
  3. La phase d'autorisation (éjaculation et orgasme): la sensation d'orgasme dure plus longtemps et est plus faible, le volume de liquide séminal est très petit.

Cependant, une activité sexuelle régulière peut vous aider à maintenir une érection et peut-être aussi à prolonger la durée de la vie sexuelle. Des études montrent que les hommes de plus de 50 ans, avec au moins deux orgasmes par mois, ont une vie sexuelle plus longue que ceux qui n'en ont pas. Sur l'utilisation du sexe, comme dans le physique, mental et que vous pouvez lire dans l'article suivant.

L'une des principales leçons de la virilité masculine est qu'une vie sexuelle active crée un cycle favorable: elle réduit les risques de dysfonctionnement érectile, protège la prostate masculine et arrête même la réduction du pénis avec l'âge. Des études scientifiques ont montré que l'activité sexuelle peut être agréable, même à un âge avancé. Mais seulement si vous vous souciez de votre pouvoir!

les raisons de la chute du pouvoir

Le pouvoir contraignant de l'homme et l'état de santé général.

Les problèmes pour obtenir et maintenir une érection peuvent être un symptôme d'autres maladies sous-jacentes.

La dépression sape les désirs sexuels. Dans le même temps, les antidépresseurs peuvent souvent entraver la fonction sexuelle car ils réduisent le désir dans le cerveau. Bien que certains médicaments, tels que les antidépresseurs tricycliques, soient souvent utilisés pour traiter des problèmes de santé mentale, ils peuvent provoquer une érection spontanément, peut-être parce qu’ils provoquent des modifications métaboliques.

La dysfonction érectile peut être un signe précoce de sclérose en plaques, qui endommage les nerfs. De 5 à 10% des hommes atteints de sclérose en plaques affectent Y.

Les problèmes d'érection peuvent également être le premier symptôme du diabète sucré: un taux élevé de sucre dans le sang empêche la production d'oxyde nitrique, une substance qui détend les muscles lisses des vaisseaux sanguins. En outre, la glycémie détruit les parois des vaisseaux sanguins.

Des problèmes d'érection peuvent être associés à des plaques d'athérosclérose dans les artères (taux de cholestérol élevé, tabagisme, alcool, diabète, hypertension artérielle et obésité). Même un petit blocage des artères du pénis peut entraîner une mauvaise érection.

Des études montrent que 50 à 75% des hommes atteints d’artère pénienne auront également les premiers stades d’artères bloquées autour du cœur. La dysfonction érectile peut être un symptôme précoce de la maladie cardiaque.

Pourquoi est-il si important de dormir pour maintenir la puissance masculine?

Pendant que nous dormons, notre corps produit une sorte de "maintenance et de réparation" de tous nos tissus et cellules, y compris les organes sexuels. Pendant la nuit, les hommes expérimentent 3 à 5 érections matinales (bien entendu, le concept de "demain", un conditionnel) qui, considéré comme essentiel, est essentiel à la santé des tissus péniens. De plus, ces érections peuvent être liées à toute stimulation sexuelle.

Une bonne nuit de sommeil comporte différentes étapes. Les érections "le matin" se produisent pendant la phase de sommeil paradoxal (mouvement oculaire rapide).

Une érection se produit lorsque le sang remplit le corps caverneux du pénis. L'augmentation du débit sanguin signifie plus d'oxygène et de nutriments pour les tissus péniens. Sans ce flux régulier, le tissu subira une pénurie d'oxygène. Des études montrent que cela peut endommager les tissus et nuire à la capacité du pénis. En fait, les scientifiques ont découvert que les hommes qui diminuent ou disparaissent avec des érections nocturnes automatiques sont plus difficiles à maintenir une érection à l'état de veille.

Ces types de problèmes peuvent être le résultat de troubles du cycle de sommeil dus à la prise de somnifères ou au travail de nuit. Les hommes qui ne ressentent pas d'érections automatiques le matin devraient consulter leur médecin de famille. Ceci est particulièrement important si vous avez des difficultés à maintenir ou à avoir une érection pendant la préparation et pendant les rapports sexuels.

gestion de l'alimentation

La période de temps jusqu'à la prochaine excitation.

Après l'éjaculation, la libido masculine peut encore atteindre son apogée en l'espace de quelques heures, voire de quelques jours (individuellement pour chacun). C'est la période de paix après l'éjaculation. Il est nommé d'après la phase réfractaire. Cette phase commence par la réception immédiate et simultanée de deux types de produits chimiques: l'adrénaline et les endorphines. L'adrénaline provoque un rétrécissement des artères dans le pénis, ce qui entraîne une restriction du flux sanguin vers les muscles du pénis et sa réduction. Pendant ce temps, les endorphines provoquent un sentiment de calme et d’euphorie.

Au fil du temps, ces produits chimiques se neutralisent et le corps commence à produire de l'oxyde nitrique, ce qui détend les vaisseaux sanguins et permet au sang de retourner normalement dans le pénis.

Chez les hommes âgés, la phase réfractaire de l'anémie dure plus longtemps, peut-être parce que le début de la production d'oxyde nitrique dans l'organisme nécessite plus de temps.

L'anémie, la phase réfractaire peut varier d'une minute à 16 ans et jusqu'à un mois à 80 ans, hommes et femmes. Si cette phase dure pendant une courte période, cela peut être la conséquence d'une dépression ou réduire le niveau de testostérone. Des recherches ont montré que les hommes ayant un faible taux de testostérone se plaignent souvent d'avoir des problèmes d'érection.

Pourquoi les nerfs peuvent-ils gâcher le moment?

Lorsque l'homme s'inquiète constamment de sa "performance" sexuelle, un cercle vicieux commence. La peur de l'échec (faillite) signifie que le stress est remplacé par le stress, ce qui provoque la production d'adrénaline en bloquant l'érection. Autant la fatigue des hommes, plus vous essayez d'éviter le sexe, plus la peur augmente et plus le désir disparaît. À son tour, le manque de désir entraîne une diminution du niveau de l'hormone lutéinisante (lutéotropine, lutropine), appelée hormone, essentielle pour un rapport sexuel «d'appétit». L'hormone est un produit chaque fois que vous avez des relations sexuelles, mais si vous n'avez pas eu de relations sexuelles, le cerveau en réduit la production car il n'est pas nécessaire. Ce processus peut prendre plusieurs mois, voire plusieurs années, mais aboutira finalement à une diminution du nombre d'érections spontanées, ce qui ne peut qu'aggraver l'anxiété d'un homme. Les hommes de tous âges peuvent craindre l'échec.

En outre, le manque de sexualité réduit l'oxygène dans les tissus du pénis, ce qui conduit à une érection plus faible, ce qui ne fait qu'augmenter les problèmes d'alimentation.

Santé de la prostate et pouvoir des hommes.

Un des dix hommes de la vie développe un cancer de la prostate. Dans ce cas, vous pouvez avoir besoin de retirer la prostate ou ses parties, ce qui peut affecter la santé sexuelle. Par conséquent, les soins de la prostate sont très importants.

La prostate produit jusqu'à deux tiers du liquide séminal avec le sperme constitue le sperme. En soi, le fer commence à vieillir plus rapidement que le corps en général. Cela est dû au manque de gros vaisseaux sanguins. Le sang ne circule que dans de petits vaisseaux sanguins, ce qui signifie que le tissu reçoit peu d'oxygène et de nutriments.

De nombreux hommes subissent une augmentation de la prostate (hyperplasie bénigne de la prostate), sans que l'on sache pourquoi cela se produit. En conséquence, la prostate, l'urètre, est comprimée, interrompant le flux d'urine et l'éjaculation. Une partie de cette hypertrophie de la prostate peut être retirée chirurgicalement, mais cela peut endommager certaines valvules de l'urètre, entraînant l'expulsion du sperme dans la vessie et non du corps. Ce processus s'appelle l'éjaculation rétrograde.

Le fer est entouré de deux faisceaux de nerfs, qui sont d'une importance vitale pour le maintien d'une érection. Si du fer est découvert dans le cancer, il doit être retiré chirurgicalement. Lorsque les nerfs peuvent être endommagés, ce qui affecte la fonction sexuelle.

hommes de priapisme

Souffrant d'une longue période d'excitation (priapisme)

Le long de l'excitation du pénis, cela peut sembler être une occasion heureuse, mais c'est un cauchemar pour ceux qui souffrent de priapisme, ce qui se produit lorsque le sang ne peut pas s'écouler à cause d'un blocage des artères du pénis. La raison en est inconnue. Cela peut se produire sans aucune activité sexuelle, à la suite d'une leucémie (le cancer du sang entraîne une modification de la forme des cellules sanguines) ou par des lésions du pénis. Elle est souvent causée par la drépanocytose, où les globules rouges ont la forme d’une faucille. Cette affection provoque des douleurs et, si elle n'est pas traitée rapidement, peut entraîner une accumulation de sang et des processus inflammatoires. Vous pouvez également développer une gangrène. Ceci est traité avec des injections d'un médicament qui aide à drainer le sang de la région du pénis.

Préoccupation laïque pour les hommes.

La grande majorité des hommes n'ont aucune raison de s'inquiéter de la taille de leur pénis, car d'un point de vue médical, un vrai petit pénis est un pénis de moins de 5 cm, ce qui est très rare. La longueur moyenne d'un pénis en érection est de 15 cm (11,5 à 19 cm). La longueur du pénis moyennement lent (non dressé) est de 9,5 cm.

Au cours du processus de vieillissement en bonne santé, la taille du pénis de l'homme peut être légèrement réduite en raison de modifications du flux sanguin dans les artères obstruées, mais aussi du collagène, qui aide à conserver la forme des tissus avec le temps. Cela devient moins efficace. Cependant, une activité sexuelle régulière peut minimiser les pertes en termes de taille.

26/10/2018

Le pouvoir de l'homme – EroFertil | Offre limitée -50% !
4.8 (96%) 77 votes
 

Laisser un commentaire